Le compostage des biodéchets

 

Un retour direct à la terre 

Les déchets organiques représentent 30% des poubelles. Pourtant, ils ont une forte valeur agronomique et peuvent nourrir les sols.

Stop à l'incinération ou à l'enfouissement ! Nous valorisons les biodéchets en les compostant, pour un retour direct à la terre. 
 

Le compost est un fertilisant naturel qui est le résultat de la matière organique dégradée.

3.compostage.png

Une usine de compostage aux portes de Paris

Nous avons choisi de bâtir notre site de compostage à quelques kilomètres de nos lieux de collecte des biodéchets, pour minimiser le transport.

 

Notre process de valorisation est semi-industriel : nous utilisons des composteurs électro-mécaniques homologués qui brassent la matière organique en continu et à bonne température.

Ce sont les conditions idéales pour biodégrader rapidement la matière et la transformer en un engrais stable et de qualité, en seulement quelques semaines.

Ce compost produit localement est normé NFU 44-051. C'est à partir du compost que nous fabriquons un terreau français et naturel : le Trésor'ganique.

 
 

Que dit la réglementation ?

Ce qui est actuellement en vigueur pour la restauration 

Dès 2010, la loi Grenelle 2 a instauré l’obligation de tri à la source et de valorisation des biodéchets et des huiles usagées, produits par les établissements rentrant dans la catégorie des “gros” producteurs.

Depuis le 1er janvier 2016, cela concerne les producteurs de plus de 10 tonnes de biodéchets et de 60 litres d’huiles usagées par an. Ce volume-là est produit en moyenne ç partir de 200 couverts servis par jour, selon les statistiques nationales qui indiquent que 1 couvert est à l’origine de 200 g de biodéchets, épluchures et retours d’assiettes inclus.

Les évolutions de la réglementation à venir 

Pour 2023, le seuil de 10 tonnes de biodéchets produits par an sera abaissé à 5 tonnes. Cela concerne donc les restaurants qui servent 100 couverts par jour !

En 2024, il n’y aura plus de notion de volume : c’est bien la totalité des biodéchets et des huiles usagées produites par les restaurants commerciaux qui devra etre triée pour être valorisée.

Enfin, en 2025, ce sont tous les particuliers qui seront concernés par le tri à la source de leurs biodéchets. Une nouvelle poubelle accompagnera le bac jaune et le bac blanc... On parie sur la couleur ?

1.dechets.png

Du terreau à partir des biodéchets

 

Notre terreau Trésor'ganique est issu d'une boucle d'économie circulaire car nous donnons une seconde vie à une matière qui était destinée à la poubelle.

 

Côté matière, il est très riche en nutriments et... en matière organique.

Une caractéristique très recherchée par les professionnels du jardin et les amateurs de plantes !

 

 

Quelle différence avec un terreau classique ?

 

Français et écologique !

Saviez-vous que 80% du terreau vendu en France venait de l'étranger ? 

Le Trésor'ganique, lui, est 100% fabriqué en France à partir de biodéchets collectés à vélo. En outre, il est écologique car il ne contient aucune tourbe. Or les terreaux classiques sont très souvent composés de tourbe, une ressource fossile et généralement importée de loin.

Naturel et anti-gaspi !

Le Trésor'ganique est prêt-à-l'emploi et sans prise de tête ;-) ! Ce terreau répond à tous les besoins pour des plantes en bonne santé. Bref, c'est le meilleur allié de la nature et de la qualité.

terreau.png
terreau.png
terreau.png
V%C3%A9pluche-Tr%C3%A9sor'ganique-5L-mai